Project update
Project bijlagen
 Bedelbrief maart 2009
 Mailwisseling met Franse consul
 Brief decaan Pauliat aan consul
 Brief Ibrahime aan consul
 Negatief antwoord Franse consul
 Uit de Volkskrant 17 sept 2007
 Uit Het Parool 17 sept 2007
 Quotes Kouchner
 original Project letter maart 2007
 Bedelbrief Flip Schrameijer juli 2007
Diallo Ibrahima
Mohamed Lamine Camara
het logo van nimba

Brief van Ibrahime aan consul

Monsieur le Consul,

C'est avec un coeur plein d'amertume et

d'incompréhension que je vous adresse ce message.

C'est à travers mon Sponsor Ingeborg Beugel que j'ai appris votre refus catégorique de me donner le visa pour mes études en France. Cette nouvelle m'a bouleversé au point que j'avais envie de me suicider pour ne plus exister. Rien n’est plus insupportable que l’injustice.

Je ne peux toujours pas y croire. Après sept années de combat contre l'injustice, la corruption, la mauvaise gouvernance et la pauvreté, après sept années de conduite parfaite comme étudiant model, après sept années de soutien sans relâche de Ingeborg et des ses amis pour que je puisse suivre mes études dans une université en France, après que des centaines de personnes en Hollande et à travers le monde aient donnés de l'argent pour mes études en France, je me demande quel est le sens de votre décision à l'aveuglette. Je vous pose cette question:

Quelle est la raison du refus de ma demande de visa?

Mon dossier scolaire est un des meilleurs et vous devez le savoir: c’est clair. Si c’est tellement clair pour la doyenne de l’université de Limoges, Madame Pauliat, pourquoi cela ne serait pas aussi clair pour vous?

Il doit y avoir donc une autre raison: une raison mystérieuse, parce que je ne peux pas du tout m’imaginer laquelle ?

Je ne pourrai pas trouver la paix si vous ne me répondez pas.

Si je ne connais pas la raison, comment puis-je me défendre?

Peut-être vous avez eu des informations, qui n’ont rien à faire avec mon dossier d’étudiant. Des renseignements faux, qui vous ont emmené à prendre cette décision injuste et incompréhensible. Il y a des centaines de Ibrahima Diallo en Guinée.

Il se peux qu’il y eu par exemple une confusion de personnes.

Si nous ne pouvons pas enparler, puisque vous ne me donnez pas de raison, comment peut-on découvrir ce genre de malentendu et les corriger?

Les ambassades d’autres pays, comme la Hollande et l’Angleterre, refusent aussi des visas, mais ils donnent au moins la raison. Les personnes concernées peuvent argumenté leur cas une deuxième fois et faire appellation au refus du Consul. C’est plus juste et plus humain. Avec votre refus non argumenté vous violez un droit fondamentale de la démocratie: le droit de se défendre.

Pourquoi mettez vous les étudiants et les chercheurs scientifiques dans le panier que émigrants sans raison ? Je crois vraiment que vous avez une idée obsolète de l'envie d'étudier des jeunes africains. L'immigration sans retour est un phénomène dépassé pour les jeunes étudiants africains. Nous ne méritons plus les jugements jadis portés à nos aînés.

Savez vous ce qui c'est passé en Guinée lors des évènements de Janvier et Février 2007?

Même après ces évènements douloureux vous n'avez pas le respect de me traiter comme un être humain, tandis que je suis aussi digne et crédible que vous?

Je devais réaliser le rêve brisé de Yaguine et de Fodé. Les deux jeunes guinéens qui ont payé de leur vie, leur envie d’avoir une éducation en Europe.

Avec leur mort et leur lettre ils ont attiré l'attention des dirigeants Européens sur la situation des jeunes africains.

Pouvez vous comprendre qu'ils ont accepté de mourir pour les autres qui sont restés?

Il est invraisemblable que vous ayez brisé le rêve de toute une génération á laquelle appartenaient Yaguine et Fodé, de tout un pays et enfin de toutes ces personnes – les sponsors – de bonne volonté.

Le président français, Nicolas Sarkozy n'a t-il pas affirmé lors de son séjour au Sénégal qu'il voudrais une immigration d'élite, une immigration choisie?

Avez-vous pensez à ce que va devenir la francophonie si, nous les étudiants des pays francophones, doivent se tourner vers les pays anglo-saxons.

Pourquoi tant de haine envers les africains ? Que est

ce que vous appelez ‘immigration contrôlée’ ?

Voici alors ma dernière source d'énergie.

Cette lettre ci-dessous est à l'origine de tout, je crois que, si aussi mon rêve le plus ardent doit être réduit à néant, je l'utiliserais comme ceux qui l'on écrite au moment où ils sacrifiaient leur vie pour nous qui sommes restés.

«Excellences, Messieurs les membres et responsables d'Europe,

Nous avons l'honorable plaisir et la grande confiance de vous écrire cette lettre pour vous parler de l'objectif de notre voyage et de la souffrance de nous, les enfants et jeunes d'Afrique.

Mais tout d'abord, nous vous présentons les salutations les plus délicieuses, adorables et respectées dans la vie. A cet effet, soyez notre appui et notre aide. Vous êtes pour nous, en Afrique, ceux à qui il faut demander au secours. Nous vous en supplions, pour l'amour de votre continent, pour le sentiment que vous avez envers votre peuple et surtout pour l'affinité et l'amour que vous avez pour vos enfants que vous aimez pour la vie. En plus, pour l'amour et la timidité de notre créateur Dieu le tout-puissant qui vous a donné toutes les bonnes expériences, richesses et pouvoirs de bien construire et bien organiser votre continent à devenir le plus beau et admirable parmi les autres.

Messieurs les membres et responsables d'Europe, c'est de votre solidarité et votre gentillesse que nous vous crions au secours en Afrique. Aidez-nous, nous souffrons énormément en Afrique, nous avons des problèmes et quelques manques au niveau des droits de l'enfant.

Au niveau des problèmes, nous avons la guerre, la maladie, le manque de nourriture, etc. Quant aux droits de l'enfant, c'est en Afrique, et surtout en Guinée nous avons trop d'écoles mais un grand manque d'éducation et d'enseignement. Sauf dans les écoles privées où l'on peut avoir une bonne éducation et un bon enseignement, mais il faut une forte somme d'argent. Or, nos parents sont pauvres et il leur faut nous nourrir. Ensuite, nous n'avons pas non plus d'écoles sportives où nous pourrions pratiquer le football, le basket ou le tennis.

C'est pourquoi, nous, les enfants et jeunes Africains, vous demandons de faire une grande organisation efficace pour l'Afrique pour nous permettre de progresser.

Donc, si vous voyez que nous nous sacrifions et exposons notre vie, c'est parce qu'on souffre trop en Afrique et qu'on a besoin de vous pour lutter contre la pauvreté et pour mettre fin à la guerre en Afrique.

Néanmoins, nous voulons étudier, et nous vous demandons de nous aider à étudier pour être comme vous en Afrique.

Enfin, nous vous supplions de nous excuser très fort d'oser vous écrire cette lettre en tant que Vous, les grands personnages à qui nous devons beaucoup de respect. Et n'oubliez pas que c'est à vous que nous devons nous plaindre de la faiblesse de notre force en Afrique.

Ecrit par deux enfants guinéens, Yaguine Koita et Fodé Tounkara»

Cette lettre a retenti comme un glas dans toute l'Europe et surtout dans la presse française. C'était la mort effroyable de Yaguine et de Fodé.

Dans les temps je m'étais juré de donner vie à leur rêve.

J’ai du surmonter tant d’obstacles pour y arriver, vous n’avez aucune idée.

Mais quand j’y étais presque, avec l’aide des Hollandais et d’autres qui voulaient aider un jeune africain à avoir une éducation, quand, après tous ces efforts et tout ce temps, j’avais enfin la réalisation du rêve en pleine vue, vous me l'avez volé. Le rêve est détruit.

Sans argument.

Avez-vous des enfants ? Quel est le sens de l'honneur

des hommes? N’ai- je pas droit à une éducation ?

Salutations distinguées,

Ibrahima Diallo